taille japonaise, niwaki, jardin zen, jardins japonais therapeutiques, petits jardins japonais, tsuboniwa, tsukubai, chaniwa, jardin de thé, niwatherapie

Le jardin japonais, un hymne à la nature ...


      On part en promenade, le sac sur l'épaule, le bâton à la main, on s'éloigne des habitations et des bruits de la ville.

Au rythme des pas sur le sentier de montagne, les soucis peu à peu disparaissent. Dans un vallon moussu, marche solitaire au milieu des bois. Parmi les troncs tortueux et les verts feuillages, la spiritualité s'épanouit inconsciemment.

Notre nature profonde ne demande qu'à s'exprimer, et elle s'exprime inconsciemment, naturellement, au contact des montagnes et des eaux, au contact de la nature.

Les nuages courent dans le ciel, l'eau du torrent cascade de roche en roche à travers un paysage de pins accrochés aux rochers.

Un rayon de soleil perce dans une clairière à l'herbe fine, de graciles fleurs s'érigent sur un talus dans l'air frais de la montagne, de minuscules fraises des bois tapissent le fossé, les oiseaux et les insectes virevoltent de çi, de là. Il n'y a plus que le bruit sans fin de la vie, dominé par les pics s'estompant dans la brume.

Le langage du silence s'entend dans le silence rompu par une cloche, par le son de la frappe taille japonaise, niwaki, jardin zen, jardins japonais therapeutiques, petits jardins japonais, tsuboniwa, tsukubai, chaniwa, jardin de thé, niwatherapie du bois. Loin du monde de poussières, solitude. Près de la rivière, on s'arrête sous un cèdre centenaire au feuillage vert glauque. Assis sur une racine de l'énorme tronc, on respire l'odeur de résine en contemplant au loin les chaînes rocheuses dressées au dessus des nuages.

Rien n'est dit, et cependant au pied du fût immense qui se dresse vers le ciel, le regard sur le lointain, on connaît l'élévation spirituelle, l'esprit de montagnes et eaux.

Dans une telle communion avec la nature, nous expérimentons la conscience de l'unité. Nous devenons un avec elle. Et la nature, notre nature, est abondance, richesse et profusion. La nature est intrinsèquement prospère, car elle donne forme à la diversité et à l'abondance infinies de l'Univers. A partir de là, tout peut être créé, c'est notre nature essentielle.

Sur le chemin du retour, pierres moussues dans le soleil couchant... Au fond de la vallée, c'est le retour vers la ville.

(Librement inspiré des paroles de NAN SHAN)


ACCUEIL

Conception technique et Webdesign: Frédérique DUMAS

La reproduction ou utilisation, même partielle, de tout matériel publié sur ce site est interdite, sans autorisation préalable écrite.


Site déposé sur CopyrightFrance.com
Position Google